Pages

Rechercher dans ce blog

dimanche 5 septembre 2010

Le Pénétromètre Statique

Après l'essai de pénétration dynamique, voyons l'essai de pénétration statique. Le principe : l'enfoncement d'une tige dans le sol. Alors la différence? l'enfoncement est réalisé en continu et à vitesse constante, il est couplé avec un enregistrement des paramètres.
Je recommande ce type d'essai, offrant une interprétation des résultats plus précises et plus fiable. 
Plusieurs types de machine existent :
Investigations au pénétromètre statique dynamique  lourd 20T
  • le pénétromètre statique léger : machine peu encombrante, profondeur d'investigation limitée par son poids
  • le pénétromètre statique-dynamique lourd : environ 18 à 20T, se présente sous la forme d'un camion et permet de disposer des meilleurs résultats, je recommande son utilisation dans un maximum d'études géotechniques. Bien sur, s'agissant d'un essai "aveugle", il devra être complété par des sondages permettant de visualiser la nature exact du terrain (sondages à la pelle, forages destructifs)
    .


Grâce à cet essai, on obtient de nombreuses valeurs :
Résultat d'un essai géotechnique au
pénétromètre statique dynamique lourd
  • la résistance de pointe, c'est-à-dire la force nécessaire pour provoquer la rupture du sol sous une pointe avec un diamètre et un angle normalisé. 
  • le frottement latéral que subit le train de tige. Le frottement latéral donne d’importantes précisions sur la nature du sol, par exemple, une argile exerce une force de frottement beaucoup plus élevée qu’un sable. 

2 commentaires:

  1. Quelles différences entre les résultats donnés par un pénétromètre dynamique léger et un pénétromètre statique, pour le calcul des fondations?

    RépondreSupprimer
  2. Le Pénétromètre statique de surface, TRL, peut-il servir à définir les contraintes pour une fondation superficielle??

    RépondreSupprimer